Loading...

Blogue

management
Blogue /  Mots clés /  management

Boucherie des Praz

Fdp Infolettre Blogue V1 32

Vous êtes-vous déjà demandé quel est l’avantage notable de travailler avec l’équipe LEBLEU? Au-delà de nos solutions personnalisées et efficaces, nous accompagnons les entreprises dans toutes les sphères de leur développement. Bref, pas besoin de raconter votre histoire à 3-4 fournisseurs! Nous vous prenons la main dès le départ et nous ne voulons pas la lâcher! En avril, débute notre histoire avec la Boucherie des Praz, que nous pouvons définir de client 360, ayant goûté à l’expérience LEBLEU dans les 3 familles de services que nous offrons. Tout a débuté par une rencontre de Christel Groux et Sylvain Fleurant avec nos collègues David et Martin. Éleveurs de vaches-veaux depuis 2012, Christel et Sylvain souhaitaient ajouter un volet à leur entreprise par l’abattage et la vente de viande élevée dans notre région. Leur plus grand souhait? Être en relation directe avec les consommateurs. C’est pourquoi nous opterons pour le créneau de la vente en ligne pour rejoindre un maximum de clients. Marketing, design et Web Première étape? Développer la marque. Nous avons rencontré le client afin d’effectuer une analyse marketing afin de bien circonscrire l’environnement dans lequel nous allions évoluer.  À cette étape, nous avons rassemblé Martin, Valérie L. et Eve afin de trouver le nom, énoncer les valeurs de la marque, définir l’identité visuelle (logo et slogan).
Nous devions quand même faire nos devoirs et analyser s’il s’agissait du meilleur nom pour cette entreprise. Nous vous épargnons le fruit de nos réflexions, mais nous pouvons dire qu’il y avait de l’émotion dans l’air quand nous avons statué sur celui-ci avec les entrepreneurs. Malgré les bonnes options trouvées, le sentiment d’appartenance lié à cette histoire était beaucoup trop fort pour que nous en fassions abstraction. C’est le 27 septembre que le nom « Des Praz » a été officialisé dans la salle La Visionnaire chez LEBLEU.
Deuxième étape? Bâtir la personnalité Web Des praz. Nous avons réuni David, Valérie C. et Staifany afin de concevoir le site Web et développer une stratégie sur les réseaux sociaux. Certes, un site Web, mais aussi une boutique en ligne pour que les clients puissent facilement commander leur viande et la recevoir en toute convivialité dans des boites réfrigérées.
Management et ressources humaines Des Praz, c’était autrefois la célèbre Boucherie Gélinas d’Évain. Notre collègue Véronique a donc accompagné les anciens propriétaires et les nouveaux entrepreneurs dans un processus de relève. Nous saluons par ailleurs la proactivité des actionnaires d’avoir entrepris cette démarche au tout début de leur aventure ! Selon les coachs de notre équipe, il est toujours plus facile de nommer les enjeux des différentes parties au début d’un processus, au lieu de les vivre dans des circonstances parfois plus tendues en cours de route. Un joueur neutre permet d’adresser les bonnes questions et de faire émerger les attentes de façon respectueuse. Par la suite, Véronique dressera un plan de match annuel avec la nouvelle équipe de gestion afin de relever avec brio les défis auxquels les entrepreneurs peuvent être confrontés dans une première année d’opération. Objets et vêtements promo À l’aube du lancement officiel, Dany a déniché avec Christel un joli t-shirt baseball  afin de faire vivre la marque auprès des employés et des amis Des Praz. D’autres objets et vêtements promotionnels viendront sans doute se fondre dans le décor de la boucherie.
Aujourd’hui, 4 avril nous sommes fiers de lancer avec Christel et Sylvain la boutique en ligne. Prochaine étape? Développer des promotions et un plan de campagne afin de continuer la belle lancée d’une entreprise 100% témiscabitibienne. Longue vie à ces sympathiques entrepreneurs!
--- Visitez le site Web de Boucherie des PrazVisitez notre portoflio pour voir quelques déclinaisons du projet

Le codéveloppement professionnel : C'est quoi?

19 janvier   Julie-Andrée Girard   codéveloppement, psychologie organisationnelle, psychologie, management
Adobe Stock 115796576

Vous êtes à la recherche d’une alternative aux formations traditionnelles? Vous êtes soucieux de votre développement professionnel et de celui de vos employés? Vous vivez des problématiques qui touchent plusieurs personnes dans votre organisation? Vous aimez collaborer et apprendre des autres? Vous aimez vous remettre en question?

Défis et opportunités économiques

Entete Blg4

Sans nous tourner vers une analyse scientifique du contexte économique actuel, nous pouvons facilement percevoir, et dans certains cas, vivre l’ampleur des défis économiques s’adressant à nous. Au-delà du discours ambiant sombre gravitant autour de la morosité et de l’austérité, si nous y cherchons qu’une seule opportunité, nous y trouverons une fenêtre unique dans le temps pour questionner l’ensemble des entreprises et organisations, la nôtre inclue. Je me permets, à tort ou à raison, de partager avec vous mes réflexions à ce sujet. Peut-être à cause du froid mordant et tenace de ce début de janvier, mes pensées entrecroisent des images de certains complexes touristiques et notre contexte économique. Les sites touristiques, aussi magiques puissent-ils être, n’opèrent pas continuellement en «haute saison». Cette expression n’existerait pas! Que faire lorsque les touristes, les clients, désertent le site? Il y a moins de monde à la plage En «basse saison», les plages sont orphelines et parfois même, elles le sont en «haute saison». À titre d’exemple, il y a quelques jours, nous sommes allés en famille faire de la glissade sur tube dans un village vacances bien connu. Il y a avait très peu de monde. Le manque de neige dans le bas de la province fait croire aux gens qu’il n’y en a nulle part! Ajoutez s’y un froid sibérien et dites adieu aux files d’attente! Quelle belle opportunité pour un amateur de glisse de ne jamais attendre pour la remontée! Changeons de perspective. Élevons-nous quelques instants pour voir une autre image. Et si l’amateur de glisse représentait mon entreprise et que le village vacances représentait l’économie. Si mon entreprise ou mon organisation subit des conditions extrêmes lui donnant le goût de rester sous la couette pour sa propre survie, la tentation de se replier sur elle-même devient alors très grande. De plus, avez-vous remarqué que plus nous disons qu’il fait froid plus nous avons l’impression qu’il fait froid? Que plus nous disons que ça va mal, plus nous voyons ce qui ne fonctionne pas? Ainsi, notre enthousiasme et notre confiance finissent par s’amenuiser. Se plaindre de la «basse saison» ne donne rien. Qui ne savait pas qu’il y aurait un jour une «basse saison»? Pire, s’en plaindre témoigne de notre sentiment d’impuissance et fait naître, développe et alimente au sein de nos troupes une ambiance morose et sombre. Bien sûr, nous préférerions être toujours en «haute saison» et ne pas subir les conséquences des conditions externes changeantes. Toutefois, cela relève de l’utopie. Les leaders ont la grande responsabilité de demeurer optimistes, positifs et engagés malgré leurs propres soucis, préoccupations et peurs. Sinon, ils viennent de donner à leur troupe la meilleure raison au monde de ne pas se dépasser et de rester sous la couette parce qu’il fait trop froid dehors. Il doit toujours y avoir un pilote à bord capable d’assumer la responsabilité d’insuffler confiance et espoir. Particulièrement lorsque nous traversons des zones de turbulence. Positionnement et image Que font les leaders touristiques à succès en «basse saison»? Ils en profitent! C’est le temps de réaménager, de rénover, de peindre, de décorer, de réparer, de laver, de lustrer, etc. Bref, de tout faire pour utiliser adéquatement son équipe en prévision de la prochaine saison. C’est également le temps de réfléchir, de prendre du recul, de rêver et de se réinventer. Faire preuve de vision ou ne serait-ce que de garder le cap dans la tourmente ou la tempête n’est pas une mince affaire. Pourtant, il incombe aux leaders d’identifier, de dessiner et de communiquer ce qu’ils veulent de la prochaine «haute saison». Est-ce que la prochaine saison sera identique à la précédente? Sinon, elle sera différente en quoi? Quel sera le positionnement de mon entreprise? Pour que mon organisation ne fasse pas que subir les influences externes, comme leader, je choisis d’avoir du pouvoir sur quoi pour repousser nos limites. Pour arriver à bon port, le leader doit fixer et garder le cap. Positivisme et action Sachant la direction où aller, il est maintenant l’heure de se démarquer. En quoi les niveaux suivants doivent-ils maintenant se démarquer : L’entreprise, l’organisation elle-même;Son leader principal;L’équipe de gestion;L’ensemble des équipes;Chacun des individus composant ces équipes.  Atteindre la cible et rencontrer les objectifs permettant à l’organisation de se distinguer sera difficile si à tous ces niveaux, des efforts ne se sont pas consentis pour se dépasser dans le sens du positionnement souhaité. Leader et équipe Pour rencontrer vos ambitions, encore faut-il avoir une vision claire de la destination à atteindre. Pour y parvenir, maintenant plus que jamais, vous devrez faire preuve de souplesse et d'ouverture. Ainsi, vous serez apte à ajuster votre plan de match, même à en sortir le temps d’un détour en fonction de l’évolution de la réalité rencontrée. De plus, l’ouverture permettra de ne pas trop s’attacher à vos idées (elles sont bonnes et vous les aimez, ce sont les vôtres!) pour accepter de vous laisser influencer. Cette souplesse et cette ouverture rendront également possible le recours à la créativité. Évidemment, à exercer en équipe. Depuis déjà un bon moment, le temps des «one man show» est révolu. L’ensemble des membres de l’organisation doit contribuer à l’identification et à la réalisation des changements nécessaires. Au-delà du travail quotidien à effectuer, encore en 2015, nous n’utilisons pas le plein potentiel et l’intelligence des personnes avec lesquelles nous travaillons. Faisons-leur davantage confiance et tout le monde en sera gagnant. Nos défis, en impliquant à un niveau plus élevé les personnes, deviendront des opportunités de développement, d’acquisition de connaissances, d’apprentissage, de responsabilisation et de reconnaissance. Se démarquer plus que jamais Dans le contexte économique actuel, il devient plus important que jamais de se démarquer. En travaillant dans la direction du positionnement souhaité pour votre entreprise, vous serez prêts pour la prochaine «haute saison». Dans l’immédiat, durant les travaux sur vos chantiers d’amélioration, vos clients actuels se rendront compte qu’il se passe quelque chose, et en seront ravis! LeBleu[2935] sera également ravi de contribuer à prendre le recul nécessaire pour identifier, reconnaître et saisir les possibilités qui s’offrent à vous! Daniel / ddery@lebleu2935.com

À go, c'est les vacances!

28 juillet   Véronique Pépin   Gestion des ressources humaines   vacances, gestion du temps, management
Entete Blogvero Juillet

Pour plusieurs, l’approche des vacances rime avec un marathon ou plus un sprint final pour réussir à avoir accompli la fameuse « to do list » avant la date fatidique.  Mais comment peut-on arriver aux vacances en un morceau et s’éviter un retour trop intense! Voici quelques pistes… Soyons réaliste! Trop souvent, notre ambition de régler le sort du monde avant le départ nous pressurise!  Prioriser ce qui doit vraiment être effectué avant notre départ est un bon moyen de se concentrer sur l’essentiel tout en étant réaliste! Un brin de ménage! Se planifier quelques heures avant le départ pour faire un peu de ménage peut également être très libérateur!  Faire un tri des 775 courriels qui dorment dans notre boite de réception, des dossiers de la fillière 13 qui se sont empilés au fil des mois, de refaire un petit ménage dans notre classement!  C’est connu, faire du ménage peut devenir quasi thérapeutique et libérateur, même au bureau! Se mettre à off! Technologie quand tu nous tiens!  Il peut être difficile de résister à la tentation de répondre à quelques courriels durant les vacances! Pourtant, l’utilisation simple du message d’absence tant sur votre messagerie vocale que courriel est un moyen simple et courtois d’aviser vos clients, collègues ou autres que vous ne retournerez pas les messages durant une période déterminée.  Vous êtes donc légitimés à effectuer vos retours de message qu’à la date de votre retour!  Prévoyez également un système de gestion des urgences soit avec des collègues ou des employés pour pallier à votre absence.  Par exemple, une personne peut vider votre boite vocale pour s’assurer de traiter les urgences au besoin. Faire le point! L’approche des vacances peut également être un bon moment pour faire le point sur nos objectifs annuels et réaligner ceux-ci pour le reste de l’année.  Quels ont été vos apprentissages des derniers mois? Quels seront vos engagements?  Qu’avez-vous le plus envie de développer ou de laisser aller pour le reste de l’année?  Bref, prendre un petit moment de recul est toujours profitable et permet aussi de se motiver pour le retour!  N’oubliez pas que pour travailler sur nos objectifs, il est important de se raffraichir la mémoire à l’occasion et surtout de se donner des pistes d’action!!! Au retour! Prévoyez du temps pour atterir! Bien entendu, si vous avez respecté le conseil précédent, vous aurez certainement besoin d’un moment de prise de contact avec la réalité soit pour effectuer les retours de messages et pour reprendre contact avec votre équipe.  Évitez donc de prendre des engagements dans les premières heures de votre retour!  Profitez-en! Les vacances sont des moments privilégiés à passer avec nos familles et amis!  Prenez le temps de décrocher, vous et vos proches sauront en bénéficier! Bonnes vacances! Véronique / vpepin@danieldery.com