Loading...

Blogue

Stratégies et conseils RH
Blogue /  Catégories /  Stratégies et conseils RH

Harcèlement psychologique ou incivilité : faire la part des choses

Adobe Stock 168324388

Depuis la création de la loi sur le harcèlement psychologique au travail, les organisations se sont dotées d’une politique visant à gérer ce type de situation.

LEBLEU recrute... Consultant(e) en ressources humaines à Val-D'Or!

Bleu Consultant Nov2017

L'écoute, l'empathie, la vivacité d'esprit et la forte propension au bonheur sont des qualificatifs auxquels vous vous identifiez ? Notre poste de CONSULTANT(E) EN RESSOURCES HUMAINES basé à VAL-D'OR est fait pour vous.

L’intelligence émotionnelle : L’efficacité au travail, bien plus qu’une question de QI!

Intelligenceemotionnelle

Il nous est tous déjà arrivé à certains moments, lors de périodes plus occupées au travail, de nous sentir envahis par certaines émotions : colère, frustration, tristesse, déception, impuissance, etc. Pendant ces périodes, il arrive que notre concentration soit moins bonne, que nous prenions de mauvaises décisions, que notre niveau d’énergie soit plus bas, bref que notre efficacité au travail diminue!  Comment s’en sortir? La clé se trouve dans la gestion des émotions. En fait, c’est précisément cela qui fera la différence entre un gestionnaire excellent et un gestionnaire qui "fait la job".  La gestion des émotions...c’est quoi, pourquoi, comment je fais ça?  Débutons en introduisant le concept d’intelligence émotionnelle. L’intelligence émotionnelle réfère à la capacité de reconnaître, comprendre et maîtriser ses propres émotions et de composer avec les émotions des autres. Encore plus simplement, cela en consiste en l’utilisation intelligente de nos émotions.  Nos émotions sont présentes et utiles et il faut tout simplement apprendre à les utiliser à bon escient. Est-ce que ça vous surprend ? J’ai entendu tellement de fois des gestionnaires me demander de les aider à ne plus avoir d’émotion au travail…chose impossible. Je crois plutôt qu’il s’agit d’apprendre à les reconnaitre, à les comprendre et à les maitriser.  L’intelligence émotionnelle représente quatre types d’habiletés l’habileté à percevoir, à évaluer et à exprimer ses émotions de façon correcte et appropriée;l’habileté à aller chercher et à générer des sentiments sur demande pour faciliter la pensée ou la réflexion ainsi que la résolution de problèmes;l’habileté à comprendre les émotions et à utiliser les connaissances émotionnelles; l’habileté à gérer les émotions pour favoriser le développement affectif et intellectuel. L’apprentissage de l’intelligence émotionnelle a pour but de développer la confiance et la connaissance de soi, la gestion des émotions, l’empathie et l’esprit de collaboration. Et oui, ça s’apprend! En fait, une partie émotionnelle de notre cerveau est à la base du développement de notre pensée. Nos émotions influencent nos pensées et nos pensées influencent nos émotions.  Plus concrètement... Nos émotions peuvent bloquer ou amplifier notre capacité de penser, de planifier, de viser un but et de résoudre un problème;Le contrôle de l’anxiété et des émotions est une excellente façon d’optimiser le rendement d’un individu;La différence qui existe entre l’optimiste et le pessimiste est la même qui existe entre celui qui réussit et celui qui échoue;Une longue expérience dans une activité qui nous procure du plaisir peut optimiser notre rendement au point de nous faire entrer dans un état de fluidité.  Enfin, la connaissance et la compréhension de ses émotions sont l’élément central de l’intelligence émotionnelle. Il est démontré que l’amorce physiologique d’une émotion se produit avant que l’individu en ait conscience. En effet, les émotions sont grandement influencées par nos pensées et influencent ainsi notre comportement.  L’individu ayant une grande intelligence émotionnelle... S’adapte plus rapidement au changementTravaille mieux en équipeChoisit un canal de communication plus approprié selon la situationRésout des problèmes épineux avec ses collèguesConclut une vente avec un client difficileBref…. a un rendement plus productif! Nous ne sommes toutefois pas prêts à dire que le dépistage de l’intelligence émotionnelle est le nouvel outil de sélection de personnel par excellence. En effet, il n’y pas encore d’études scientifiques qui ont démontré la validité d’un tel outil. Toutefois, l’entrevue structurée et certains tests psychométriques permettent d’aller chercher de l’information sur le sujet. Enfin, l’intelligence émotionnelle peut être un élément très pertinent à travailler en contexte de développement du leadership, entre autres, par le coaching.  Parce que Daniel Déry l’a dit! Les responsabilités patronales nécessitent d’être conscient de ses habiletés humaines, de son impact sur les autres et de ses propres points perfectibles. 

Santé psychologique au travail, pas seulement une question de burn-out!

Santé psychologique au travail

Pendant de nombreuses années, lorsqu’il était question d’aborder la santé psychologique au travail, nous parlions de dépression, de stress au travail, de harcèlement psychologique, de burn-out…

Être heureux au travail : saisir chaque jour!

30 05 2016 64908876 Etreheureux Web

Carpe DiemJ’anime une chronique sur le bonheur au travail depuis déjà huit mois. Je crois que nous pourrions résumer de nombreux sujets et nous simplifier la vie en revenant à l’essentiel. Carpe Diem. Comment saisir le jour présent? Si chaque journée était unique et ne revenait qu’une seule fois, comment la saisir et en profiter au maximum au travail pour participer à ce milieu de vie, y être bien et s’y développer? Trois simples questions, à se poser chaque jour, pourraient contribuer à faire une différence.
Aujourd’hui, comment puis-je faire pour améliorer mes résultats en temps et en qualité?En tenant compte du fait que nous n’avons pas de pouvoir sur tout, je dois tout de même savoir où je m’en vais! Du moins, avoir le courage de demander la direction et mon chemin! À la base, planifier ma journée et atteindre mes objectifs sont mes responsabilités. Ce seront possiblement parmi les premiers éléments que mon patron observera et jugera. Mes journées doivent avoir un sens et un but précis. Je dois développer et conserver le réflexe de me remettre moi-même en question pour tenter de m’améliorer. M’améliorer pour gagner en efficacité tout en étant mieux. Je demeure convaincu de la possibilité de concilier optimisation et bonheur au travail.
Pour y arriver, à qui pourrais-je demander un coup de main?Deuxième élément pour saisir le jour : ne pas rester seul! Tout se passe rapidement et dans l’action. Le travail d’équipe me permettra de réaliser ce qui m’apparaît difficile ou même impossible seul. Savoir développer un bon plan de match en utilisant notre créativité collective est essentiel.Avoir la générosité d’aller vers les autres et offrir spontanément et volontairement de l’aide à un collègue malgré le fait que je sois moi-même occupé n’est pas un luxe. Reconnaître que je peux avoir besoin d’aide et l’accepter est tout aussi important.Nous construisons des choses plus grandes que nous. Nous devons construire nos journées et notre futur ensemble.
Et si cette journée était unique… quelle serait mon attitude?Prendre quelques secondes par jour pour observer et prendre conscience de sa propre attitude est également fondamental. Je dois réaliser quel choix je suis en train de faire au moment présent à l’égard de mon énergie et de mon mode de pensée face aux réalités que je rencontre. Suis-je en train de m’empoisonner la vie moi-même? Parfois, nous n’avons pas besoin de l’aide des autres à ce sujet…Si mon milieu de travail est trop malsain ou néfaste pour entretenir une attitude positive et enthousiaste, mais que je choisis de rester, cela demeure un choix que je dois assumer sans en faire payer le prix aux autres…Mon attitude est un choix qui a de l’impact sur les autres. Nous avons donc tous cette responsabilité commune de contribuer à entretenir des lieux de travail agréables. Personne n’a spontanément le goût de sourire à quelqu’un de désagréable.Comme le dit une de mes associés; mieux vaut un sourire forcé qu’un air bête sincère!Carpe Diem!CHRONIQUE RADIO Pour écouter la chronique radio en lien avec ce billet, visitez :
Bonheur au travail sur les ondes de Radio-Canada "Des matins en or"