Loading...

Blogue

Nos meilleures idées, nos meilleurs pratiques
Blogue /  COMMENT CONSTRUIRE UNE BONNE MARQUE EMPLOYEUR

COMMENT CONSTRUIRE UNE BONNE MARQUE EMPLOYEUR

21 mai   Dominique Paquin Raymond   Personnalité corporative, Stratégies et conseils RH, Web, Médias sociaux  

Les principes de base pour palier aux défis de recrutement à moyen et à long terme résident dans votre capacité à savoir jongler avec l’attraction, la sélection et la rétention de vos employés. Bien entendu, il existe des facteurs hors de contrôle, tels qu’une pénurie de main-d’œuvre.

PREMIÈRE ÉTAPE // L’ATTRACTION 

Lors d’un processus de recrutement, comment fait-on pour rejoindre des candidats potentiels et les attirer au sein de votre entreprise ?

Les mots d’ordres à retenir : MARQUE EMPLOYEUR 

La marque employeur se définie comme l’image que projette votre entreprise auprès de potentiels candidats. Une image de marque solide attire des clients, une marque employeur attire des candidats. Lorsqu’un chercheur d’emploi a accès à plusieurs offres, il y a fort à parier qu’il choisira de postuler pour l’entreprise qui aura su se démarquer par sa marque employeur.

Mais comment construire et promouvoir sa marque employeur ? La première étape est de se poser les bonnes questions.

Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ? Quels sont vos arguments de vente en tant qu’employeur ?

Lorsqu’un candidat fait face à deux offres d’emploi présentant sensiblement les mêmes tâches, deux principaux facteurs feront en sorte qu’il décidera d’appliquer chez vous plutôt qu’ailleurs :

#1 VOTRE CULTURE D’ENTREPRISE

La culture d’entreprise inclut la mission, la vision, les valeurs et l’ambiance qui règne au sein de votre entreprise. Souvent, il est le facteur qui aura le plus d’impact sur le plan ‘’émotif’’ auprès de vos candidats. Si les gens se reconnaissent au travers l’organisation, s’ils ont l’impression qu’ils pourraient se sentir bien au sein de votre équipe, ils seront davantage portés à postuler sur l’un de vos postes!

#2 CONDITIONS DE TRAVAIL 

Les gens accordent beaucoup d’importance, bien évidemment, aux conditions de travail offertes. Un bon salaire, des avantages sociaux, des horaires flexibles, des possibilités de dépassement, de la reconnaissance, un environnement de travail sain sont tous des incitatifs qui peuvent faire pencher la balance en votre faveur!

 

DEUXIÈME ÉTAPE // ÉTABLIR VOS PUBLICS CIBLES

Afin de bien construire votre marque employeur, vous devez trouver les réponses à ces deux questions : Quels sont vos publics cibles ? Comment vous y adresser ?

En marketing, pour construire un bon message, on doit d’abord déterminer à qui l'on s’adresse. Lorsqu’on parle de marque employeur, la première des choses est de se demander : Que cherche vos candidats potentiels ? Votre approche doit être pertinente pour eux et correspondre à leurs besoins.

Outre cela, vos candidats doivent se reconnaître dans le ton que vous utilisez lorsque vous vous adressez à eux. Si vous cherchez des jeunes pour un emploi étudiant, vous n’utilisez probablement pas la même approche que si vous cherchez une personne pour un poste de cadre supérieur. Assurez-vous donc d’être cohérent avec l’objectif de votre message et le public à qui il s’adresse. Cela dit, être cohérent ne signifie pas qu’il est interdit de sortir des sentiers battus.  Si le contexte le permet, oser essayer des trucs originaux et différents. Mais attention de ne pas tomber dans le piège de vouloir être ce que vous n’êtes pas. Trouver le parfait équilibre entre ce qui vous ressemble, ce qui vous démarque, et ce que les gens attentent de vous.

Une fois que vous avez trouvé la stratégie parfaite pour séduire vos candidats potentiels, il faut trouver le moyen de les rejoindre.

TROISIÈME ÉTAPE // DÉFINIR LES CANAUX DE COMMUNICATION

Quel sont les meilleurs canaux de communication pour propulser votre maque employeur et vos offres d’emploi ?

Les gens en recherche active d’emploi consultent généralement des plateformes de recrutement très performantes tels que : Emploi-Québec, Joboom et Indeed. Cela dit, sachant que le taux de chômage est d’environ 4 % en Abitibi-Témiscamingue, il faut désormais se tourner vers des plateformes où l’on peut rejoindre des candidats passifs. Ceux-ci déjà à l’emploi ne sont pas forcément à la recherche d’un nouveau travail, mais pourraient bien être intéressés à améliorer leurs conditions!

Une présence dans les médias traditionnels (télé, radio, journaux), ainsi qu’une implication dans votre milieu sont des moyens pouvant vous aider à faire connaitre votre entreprise auprès de ces candidats passifs. Cela dit, à ce jour, les médias sociaux sont, à mon avis, les plateformes les plus performantes et les moins coûteuses lorsque vient le temps de publiciser votre marque employeur ou vos offres d’emploi.

Au Canada, on compte près de 17 millions d’utilisateurs sur les médias sociaux dont plus de 65% sur Facebook[1]. Avec un aussi bon taux d’utilisation, difficile de ne pas considérer ces plateformes comme de bonnes alternatives.

De plus, au Québec, 1 internaute sur 2 suit une entreprise sur les médias sociaux. Près de 1 Canadien sur 4 déclare utiliser les médias sociaux pour trouver un emploi et environ 33 % des Canadiens disent consulter les médias sociaux pour les aider dans leur choix de carrière.[2]

Cela signifie donc qu’au-delà de réussir à rejoindre des candidats potentiels avec nos offres d’emploi, il faut aussi savoir être attractif. Delà l’importance d’utiliser ces plateformes pour faire valoir votre marque employeur, même lorsque vous n’êtes pas en période de recrutement. Mettez des photos de vos activités de bureau, présentez les membres de votre équipe, parlez de vos différents projets. Bref, démontrer aux gens à quel point c’est plaisant de travailler chez vous! À long terme, cela vous sera grandement bénéfique. 

Mais attention : il est très important que les pratiques et les valeurs véhiculées par votre marque employeur reflètent réellement ce qui se passe au sein de votre entreprise. Sinon, les candidats engagés risquent d’être déçus et de quitter rapidement l’entreprise. Sans compter que ces employés insatisfaits peuvent par la suite partager leur expérience et porter atteinte à votre marque employeur.

 

QUATRIÈME ÉTAPE // VOS AMBASSEURS!

Qui sont-ils?

Vos employés, vos abonnées, vos partenaires et vos clients peuvent être d'excellents ambassadeurs pour votre marque employeur. D’ailleurs, il est prouvé que les gens accordent davantage d’importance à l’opinion de leurs proches qu’aux publicités lorsque vient le temps de se faire une tête. Il ne faut donc pas sous-estimer la force et l’importance de l’influence des gens qui apprécient votre entreprise. Osez les utiliser comme ambassadeur. Et pourquoi ne pas les récompenser s’il vous recommande des candidats ? Cela peut être un facteur incitatif intéressant lorsque vient le temps de relayer une offre d’emploi.

 

Besoin d’aide pour mettre en place une stratégie de recrutement novatrice ? Contactez-nous 😊

[1] (Source : https://emploi-metropole.org/)