Loading...

Blogue

Nos meilleures idées, nos meilleurs pratiques
Blogue /  Être heureux au travail : saisir chaque jour!

Être heureux au travail : saisir chaque jour!

Carpe Diem

J’anime une chronique sur le bonheur au travail depuis déjà huit mois. Je crois que nous pourrions résumer de nombreux sujets et nous simplifier la vie en revenant à l’essentiel. Carpe Diem. Comment saisir le jour présent? Si chaque journée était unique et ne revenait qu’une seule fois, comment la saisir et en profiter au maximum au travail pour participer à ce milieu de vie, y être bien et s’y développer? Trois simples questions, à se poser chaque jour, pourraient contribuer à faire une différence.


Aujourd’hui, comment puis-je faire pour améliorer mes résultats en temps et en qualité?

En tenant compte du fait que nous n’avons pas de pouvoir sur tout, je dois tout de même savoir où je m’en vais! Du moins, avoir le courage de demander la direction et mon chemin! À la base, planifier ma journée et atteindre mes objectifs sont mes responsabilités. Ce seront possiblement parmi les premiers éléments que mon patron observera et jugera. Mes journées doivent avoir un sens et un but précis. 

Je dois développer et conserver le réflexe de me remettre moi-même en question pour tenter de m’améliorer. M’améliorer pour gagner en efficacité tout en étant mieux. Je demeure convaincu de la possibilité de concilier optimisation et bonheur au travail.


Pour y arriver, à qui pourrais-je demander un coup de main?

Deuxième élément pour saisir le jour : ne pas rester seul! Tout se passe rapidement et dans l’action. Le travail d’équipe me permettra de réaliser ce qui m’apparaît difficile ou même impossible seul. Savoir développer un bon plan de match en utilisant notre créativité collective est essentiel.

Avoir la générosité d’aller vers les autres et offrir spontanément et volontairement de l’aide à un collègue malgré le fait que je sois moi-même occupé n’est pas un luxe. Reconnaître que je peux avoir besoin d’aide et l’accepter est tout aussi important.

Nous construisons des choses plus grandes que nous. Nous devons construire nos journées et notre futur ensemble.


Et si cette journée était unique… quelle serait mon attitude?

Prendre quelques secondes par jour pour observer et prendre conscience de sa propre attitude est également fondamental. Je dois réaliser quel choix je suis en train de faire au moment présent à l’égard de mon énergie et de mon mode de pensée face aux réalités que je rencontre. Suis-je en train de m’empoisonner la vie moi-même? Parfois, nous n’avons pas besoin de l’aide des autres à ce sujet…

Si mon milieu de travail est trop malsain ou néfaste pour entretenir une attitude positive et enthousiaste, mais que je choisis de rester, cela demeure un choix que je dois assumer sans en faire payer le prix aux autres…

Mon attitude est un choix qui a de l’impact sur les autres. Nous avons donc tous cette responsabilité commune de contribuer à entretenir des lieux de travail agréables. Personne n’a spontanément le goût de sourire à quelqu’un de désagréable.

Comme le dit une de mes associés; mieux vaut un sourire forcé qu’un air bête sincère!

Carpe Diem!


CHRONIQUE RADIO

Pour écouter la chronique radio en lien avec ce billet, visitez :
Bonheur au travail sur les ondes de Radio-Canada "Des matins en or"