Loading...

Blogue

Nos meilleures idées, nos meilleurs pratiques
Blogue /  La relève : démontrer son intérêt!

La relève : démontrer son intérêt!

Un monde d’opportunités pour la relève! 

De nombreuses personnes ont un jour eu le goût, l’envie ou l’intérêt de devenir leur propre patron ou d’obtenir une promotion. Par contre, très peu, pour plein de bonnes ou de mauvaises raisons, ont osé se manifester.

Au cours des prochaines années, nous bénéficierons d’une fenêtre unique dans le temps où une quantité importante d’opportunités de promotions, de mouvements internes et même de relève entrepreneuriale s’offriront à nous.


Oser lever la main!

Cette prise de risque peut éventuellement froisser ou insécuriser votre patron actuel. Si c’était le cas, une chose aurait le mérite d’être claire : vous n’auriez pas en face de vous la bonne personne pour vous aider à réaliser vos aspirations! Donc, vous serez en face d’au moins trois scénarios :

  • Ouvrez la discussion pour aller au fond du sujet en sécurisant votre interlocuteur;
  • Ayez l’humilité d’entendre ses craintes, d’admettre vos limites et de construire un plan de développement;
  • Allez voir ailleurs!

Définir un plan de relève : l’incubation

La première phase est celle de l’initiation à des activités quotidiennes de l’entreprise. C’est le moment de renforcer votre intérêt, de vous imprégner des valeurs de l’entreprise et d’acquérir expériences et compétences.


Le choix du successeur

Vous devez connaître les critères de choix du successeur. Vous serez évalué en fonction de ces critères pour lesquels vous aurez assurément intérêt à vous améliorer. Sur quoi vous baserez-vous pour affirmer être la bonne personne? La bonne personne par rapport à quoi si vous ne connaissez pas ces critères?

En comparant votre profil actuel au profil recherché, les écarts permettront d’identifier les actions à entreprendre, ou non, pour accéder, ou non, à ce que vous convoitez.


Le règne conjoint

Pour différentes raisons en entreprise, il peut arriver que la personne quittant son poste et son successeur ne se croisent jamais. Dans d’autres cas, elles devront cohabiter un certain temps. Cette période peut être plus longue, particulièrement dans les cas de relève entrepreneuriale. Un échéancier doit évidemment être établi. C’est alors le moment de poursuivre votre développement tout en précisant vos mandats respectifs et ce qui est voulu ou non par tous en fonction de vos personnalités et de vos styles uniques.


Le désengagement du prédécesseur

Éventuellement, votre prédécesseur ralentira ses activités. D’ici là, soyez patient et respectez le rythme! Être insistant peut être perçu comme montrant la porte à l’autre… Le risque est alors plus élevé de mettre de la pression pour «tasser» une personne qui est toujours en pouvoir et en autorité sur son organisation, et sur vous!

Cherchez davantage vos zones de complémentarité et apprenez à devenir des complices. Des complices qui contribueront formellement et volontairement au succès de la transition de chacun.


Transition harmonieuse

Ces passages nécessaires au cœur de notre vie active sont souvent des processus pleins de surprises et contiennent des défis humains insoupçonnés. N’hésitez pas à nous contacter, nous trouverons ensemble les meilleures stratégies pour une transition harmonieuse.


CHRONIQUE RADIO

Pour écouter la chronique radio en lien avec ce billet, visitez 
Bonheur au travail sur les ondes de Radio-Canada "Des matins en or"