Loading...

Blogue

Nos meilleures idées, nos meilleurs pratiques
Blogue /  Je me souviens

Je me souviens

11 avril   Daniel Déry   Management organisationnel   Positivisme, Persévérance, Focus

La devise du Québec fut gravée pour la première fois au-dessus de la porte principale de l’hôtel du Parlement à Québec en 1883. Et si cette devise pouvait nous guider au travail?

Garder le focus

Dans nos environnements complexes, rapides et contraignants, garder le focus peut devenir un défi olympien!

Premièrement, le rythme de nos obligations quotidiennes ne doit pas nous faire perdre de vue notre sens. Nous devons en tout temps nous souvenir de la destination vers laquelle nous voulons guider nos entreprises, nos équipes et nos clients. 

Deuxièmement, nous ne voulons pas atteindre notre destination n’importe comment. Pour parcourir le chemin efficacement et agréablement, quelles valeurs tenons-nous à vivre et à perpétuer pour faire preuve de cohérence et de cohésion afin de conserver nos couleurs uniques par lesquelles nous voulons que nos entreprises se distinguent?

Troisièmement, ne perdons pas de vue les grands objectifs et résultats à atteindre à court, moyen et long terme. Cette dimension dépasse largement le sentiment quotidien du devoir accompli. Accomplissons-nous les bonnes choses et de la bonne façon considérant les objectifs à atteindre?

Positivisme

Je me souviens. Se souvenir de ce qui précède est une chose. Demeurer positif et enthousiaste en cours de route en est une autre! Par contre, souvenons-nous également que nous sommes tous responsables de notre attitude et que celle-ci influencera fortement nos collègues et nos subalternes. Une diminution du niveau de positivisme et d’enthousiasme ne devrait jamais être ignorée. Il s’agit d’un indicateur important, et contaminant, que quelque chose ne va pas!

Garder le focus sur ce qui à l’origine contribuait à notre mobilisation est donc un incontournable. De plus, se souvenir de nos succès, de nos bons coups et du chemin parcouru est aussi important que d’être conscient du chemin qui reste à parcourir pour demeurer énergisé!

Se souvenir de nos moins bons coups est tout aussi important. Dans le cas contraire, nous ne saisirons pas les opportunités d’amélioration et d’apprentissage s’offrant à nous. La vie nous offre souvent des défis permettant de devenir meilleur si nous avons l’humilité de reconnaitre notre perfectibilité!

Persévérance

«Il est souvent nécessaire d’entreprendre pour espérer et de persévérer pour réussir.» Gilbert Cesbron.

Ce dont nous avons besoin de nous souvenir guide notre présent pour faire des pas vers le futur. Garder le focus et être positif aideront donc à faire preuve de constance, de ténacité et de résilience pour maintenir le cap dans l’adversité ou lors des jours plus gris.

Nos leaders doivent démontrer le courage, l’audace et la persévérance des grands explorateurs et des chercheurs réussissant à paver la voie pour la découverte de ce qui est considéré comme de petits et parfois de grands succès.

Comme le disait Sénèque : «Nul vent n’est favorable à qui ne sait où il va.»

En entreprise, «Je me souviens» et les réussites futures peuvent donc être intimement liées.


Chronique radio

Pour écouter la chronique radio en lien avec ce billet, visitez :
Bonheur au travail sur les ondes de Radio-Canada "Des matins en or"