Loading...

Blogue

Nos meilleures idées, nos meilleurs pratiques
Blogue /  Sortir de la procrastination

Sortir de la procrastination

2 mars   Jolyne Lalonde   Stratégies et conseils RH   objectifs, échéances, tâche

Que l’on soit un employé, un entrepreneur, un gestionnaire, un chômeur ou un parent, il nous arrive tous de remettre à plus tard un projet, un travail, une bonne idée, de procrastiner, comme on dit.
Le malheur c’est que plus on remet les choses à plus tard, plus le stress de l’échéancier augmente!

Qu’est-ce qui fait que nous avons cette difficulté à faire progresser nos projets?

Nous sommes trop sollicités par différentes distractions:

  • Internet, les médias sociaux, notre téléphone, nos courriels, les nouvelles du jour, etc.
  • Une première solution pour aider à notre concentration serait, incidemment, de mettre ces appareils hors tension momentanément (1 h 30 à 2 h suffisent pour faire avancer une étape d’un projet).

Nous avons de la difficulté à mener nos projets à terme parce que nous nous laissons guider par la peur :

  • Peur de ne pas réussir.
  • Peur d’échouer et d’avoir l’air fou.
  • Peur de perdre son temps.
  • Peur de ne pas être l’expert, donc de prendre des détours.

Une solution à toutes ces peurs : identifier la source et s’y attaquer. Par exemple, si je crains de ne pas être l’expert, je peux demander l’aide de quelqu’un qui s’y connait pour éviter des étapes inutiles.

Si j’ai peur de ne pas réussir, je peux aussi me demander : quelles sont les conditions dont j’ai besoin pour réussir?

Enfin, voici les questions que j'utilise en coaching pour déjouer les procrastinateurs:

Quels sont les signaux te permettant de constater que tu procrastines plus souvent qu’à ton tour?

Nomme trois avantages à procrastiner? 

  • Et les inconvénients? 
  • Et les impacts?

En te référant à tes expériences passées, quel est le risque que tu prends en continuant à procrastiner?

Quels sentiments la procrastination te fait-elle vivre?

Au fond, quand tu remets quelque chose à plus tard, qu’est-ce que tu crains? De quoi as-tu peur?

Parmi ces craintes, laquelle te préoccupe le plus?

Objectivement, quand tu y penses, qu’est-ce que tu pourrais faire pour passer en mode action? (nommez au moins 5 possibilités)

  • Diviser une grosse tâche en plusieurs petites activités de 20 ou 30 minutes
  • Voir cette activité comme un jeu au terme duquel tu t’offriras une petite récompense (un cappucino, par exemple).
  • Visualiser les bienfaits du travail accompli.
  • Choisir une petite action qui te fera avancer vers ton objectif, peu importe laquelle, et la faire tout simplement sans te poser d’autres questions!
  • Te fixer une échéance claire.
  • Adopter la règle suivante : ne pas reporter une tâche plus d’une fois!

Concrètement, comment vas-tu t’y prendre?

Nomme un projet sur lequel tu as procrastiné et que tu comptes mettre en marche dès aujourd’hui?

Les étapes par lesquelles tu vas réaliser ton projet?

Quelle sera ta plus grande fierté en sortant de la procrastination?

Imagine-toi dans 6 mois, tu seras sorti de la procrastination, qu’est-ce qui aura changé dans ta vie?