Loading...

Blogue

Nos meilleures idées, nos meilleurs pratiques
Blogue /  Être et rester mobilisé!

Être et rester mobilisé!

La mobilisation?

Rassembler et dynamiser ses énergies. Nous avons tous vécu une expérience au travail ou dans nos loisirs où nous avons été surpris à la fin de la journée de la quantité et de la qualité du travail accompli. Que ce soit dans la construction, d’un camp de chasse ou quelque chose à produire au boulot, la somme de travail réalisé semblait dépasser le nombre de personnes engagées. Du coup, les délais étaient devancés, en plus d’avoir ressenti un bon niveau de satisfaction ou même de plaisir à travailler ensemble. Vous étiez mobilisés!

Une vision

À ce moment, vous aviez une vision, vous connaissiez exactement la destination et les objectifs à atteindre. Qui plus est, la réalisation de cette vision vous enthousiasmait et vous êtiez partie prenante au projet.

Pour revivre de tels moments au travail, vous devez, comme employé, connaître ce que vous voulez, les raisons pour lesquelles vous êtes prêts ou non à vous dépasser. Vos propres objectifs doivent être clairs et pouvoir s’harmoniser avec ceux de votre employeur. Sinon, tôt ou tard, vous n’entrerez au travail que pour la paye!

De l’action!

Même si tout semble avoir un sens, est-ce que je réussis à bouger, à organiser et structurer mon travail afin de rencontrer à la fois les besoins de l’entreprise et les miens? Si je souhaite que les politiques, les procédures, les méthodes et les façons de faire de mon employeur tiennent compte de mes besoins, de mes limites, de mes idées, de mes contraintes, encore faut-il que je les connaisse! Pour demeurer dynamisé, engagé et mobilisé, je dois faire l’inventaire de mes besoins et sentir que je peux parfois réussir à influencer mon patron à l’égard de nos façons de faire pour combiner un souci d’efficience et de respect des besoins personnels.

D’innombrables exemples vécus en entreprise confirment qu’il s’agit à chaque fois d’un défi important : concilier des besoins qui, à première vue, semblent inconciliables. Pire, des besoins envers lesquels dans un passé pas si lointain, et parfois encore aujourd’hui, l’employeur ne se sentait aucune responsabilité.

Du cœur!

Ma définition du plaisir au travail de même que ma conception des saines communications en entreprise peuvent être très différentes des vôtres. Mes critères me permettant d’avoir confiance en vous et les vôtres pour avoir confiance en moi différent probablement également.

Pour que le cœur y soit, je dois connaître ce que j’ai le goût de vivre en lien avec nos façons d’être au travail.
Qui suis-je pour me permettre de critiquer des pratiques de mon employeur si je ne sais pas ce que je veux? Si je n’ai pas eu le courage nommer mes attentes ou que devant des réponses négatives j’ai tout de même choisi de rester?

Qui suis-je comme employeur si je n’ai pas écouté mes équipes assez attentivement? Si je n’ai pas tenu compte de ce que j’ai entendu? Si je n’ai pas fait preuve d’ouverture ou de créativité ou si je n’ai pas donné de feed-back clair sur les raisons de mes positionnements?

Un défi collectif

Remettre des évidences en question n’est pas de tout repos! Nous avons tous la responsabilité partagée de construire ensemble des organisations modernes, innovantes et humaines.
Venez nous rencontrer.

Ensemble, nous trouverons des solutions simples et accessibles pour faire face à la complexité grandissante.