Loading...

Blogue

Nos meilleures idées, nos meilleurs pratiques
Blogue /  Défis et opportunités économiques

Défis et opportunités économiques

Sans nous tourner vers une analyse scientifique du contexte économique actuel, nous pouvons facilement percevoir, et dans certains cas, vivre l’ampleur des défis économiques s’adressant à nous.

Au-delà du discours ambiant sombre gravitant autour de la morosité et de l’austérité, si nous y cherchons qu’une seule opportunité, nous y trouverons une fenêtre unique dans le temps pour questionner l’ensemble des entreprises et organisations, la nôtre inclue.

Je me permets, à tort ou à raison, de partager avec vous mes réflexions à ce sujet.

Peut-être à cause du froid mordant et tenace de ce début de janvier, mes pensées entrecroisent des images de certains complexes touristiques et notre contexte économique. Les sites touristiques, aussi magiques puissent-ils être, n’opèrent pas continuellement en «haute saison». Cette expression n’existerait pas! Que faire lorsque les touristes, les clients, désertent le site?

Il y a moins de monde à la plage

En «basse saison», les plages sont orphelines et parfois même, elles le sont en «haute saison». À titre d’exemple, il y a quelques jours, nous sommes allés en famille faire de la glissade sur tube dans un village vacances bien connu. Il y a avait très peu de monde. Le manque de neige dans le bas de la province fait croire aux gens qu’il n’y en a nulle part! Ajoutez s’y un froid sibérien et dites adieu aux files d’attente! Quelle belle opportunité pour un amateur de glisse de ne jamais attendre pour la remontée!

Changeons de perspective. Élevons-nous quelques instants pour voir une autre image. Et si l’amateur de glisse représentait mon entreprise et que le village vacances représentait l’économie. Si mon entreprise ou mon organisation subit des conditions extrêmes lui donnant le goût de rester sous la couette pour sa propre survie, la tentation de se replier sur elle-même devient alors très grande. De plus, avez-vous remarqué que plus nous disons qu’il fait froid plus nous avons l’impression qu’il fait froid? Que plus nous disons que ça va mal, plus nous voyons ce qui ne fonctionne pas? Ainsi, notre enthousiasme et notre confiance finissent par s’amenuiser.

Se plaindre de la «basse saison» ne donne rien. Qui ne savait pas qu’il y aurait un jour une «basse saison»? Pire, s’en plaindre témoigne de notre sentiment d’impuissance et fait naître, développe et alimente au sein de nos troupes une ambiance morose et sombre.

Bien sûr, nous préférerions être toujours en «haute saison» et ne pas subir les conséquences des conditions externes changeantes. Toutefois, cela relève de l’utopie. Les leaders ont la grande responsabilité de demeurer optimistes, positifs et engagés malgré leurs propres soucis, préoccupations et peurs. Sinon, ils viennent de donner à leur troupe la meilleure raison au monde de ne pas se dépasser et de rester sous la couette parce qu’il fait trop froid dehors. Il doit toujours y avoir un pilote à bord capable d’assumer la responsabilité d’insuffler confiance et espoir. Particulièrement lorsque nous traversons des zones de turbulence.

Positionnement et image

Que font les leaders touristiques à succès en «basse saison»? Ils en profitent! C’est le temps de réaménager, de rénover, de peindre, de décorer, de réparer, de laver, de lustrer, etc. Bref, de tout faire pour utiliser adéquatement son équipe en prévision de la prochaine saison.

C’est également le temps de réfléchir, de prendre du recul, de rêver et de se réinventer. Faire preuve de vision ou ne serait-ce que de garder le cap dans la tourmente ou la tempête n’est pas une mince affaire. Pourtant, il incombe aux leaders d’identifier, de dessiner et de communiquer ce qu’ils veulent de la prochaine «haute saison».

Est-ce que la prochaine saison sera identique à la précédente? Sinon, elle sera différente en quoi? Quel sera le positionnement de mon entreprise? Pour que mon organisation ne fasse pas que subir les influences externes, comme leader, je choisis d’avoir du pouvoir sur quoi pour repousser nos limites.

Pour arriver à bon port, le leader doit fixer et garder le cap.

Positivisme et action

Sachant la direction où aller, il est maintenant l’heure de se démarquer. En quoi les niveaux suivants doivent-ils maintenant se démarquer :

  • L’entreprise, l’organisation elle-même;
  • Son leader principal;
  • L’équipe de gestion;
  • L’ensemble des équipes;
  • Chacun des individus composant ces équipes. 

Atteindre la cible et rencontrer les objectifs permettant à l’organisation de se distinguer sera difficile si à tous ces niveaux, des efforts ne se sont pas consentis pour se dépasser dans le sens du positionnement souhaité.

Leader et équipe

Pour rencontrer vos ambitions, encore faut-il avoir une vision claire de la destination à atteindre. Pour y parvenir, maintenant plus que jamais, vous devrez faire preuve de souplesse et d'ouverture. Ainsi, vous serez apte à ajuster votre plan de match, même à en sortir le temps d’un détour en fonction de l’évolution de la réalité rencontrée. De plus, l’ouverture permettra de ne pas trop s’attacher à vos idées (elles sont bonnes et vous les aimez, ce sont les vôtres!) pour accepter de vous laisser influencer.

Cette souplesse et cette ouverture rendront également possible le recours à la créativité. Évidemment, à exercer en équipe. Depuis déjà un bon moment, le temps des «one man show» est révolu. L’ensemble des membres de l’organisation doit contribuer à l’identification et à la réalisation des changements nécessaires. Au-delà du travail quotidien à effectuer, encore en 2015, nous n’utilisons pas le plein potentiel et l’intelligence des personnes avec lesquelles nous travaillons. Faisons-leur davantage confiance et tout le monde en sera gagnant.

Nos défis, en impliquant à un niveau plus élevé les personnes, deviendront des opportunités de développement, d’acquisition de connaissances, d’apprentissage, de responsabilisation et de reconnaissance.

Se démarquer plus que jamais

Dans le contexte économique actuel, il devient plus important que jamais de se démarquer. En travaillant dans la direction du positionnement souhaité pour votre entreprise, vous serez prêts pour la prochaine «haute saison». Dans l’immédiat, durant les travaux sur vos chantiers d’amélioration, vos clients actuels se rendront compte qu’il se passe quelque chose, et en seront ravis!

LeBleu[2935] sera également ravi de contribuer à prendre le recul nécessaire pour identifier, reconnaître et saisir les possibilités qui s’offrent à vous!

Daniel / ddery@lebleu2935.com