Loading...

Blogue

Nos meilleures idées, nos meilleurs pratiques
Blogue /  Moi? Des défauts? Euh…. Je suis perfectionniste…

Moi? Des défauts? Euh…. Je suis perfectionniste…

2 septembre   Suzie Oukes   Employabilité   Recherche d\'emploi, entrevue, authenticité

L’incontournable question dans une entrevue! Il s’agit d’une question classique que les employeurs posent à l’entrevue et qui embête souvent les répondants.

Cette question n’est pas un piège mais plutôt une question pour apprendre à vous connaître. Il est important d’être bien préparé pour y répondre. Elle permet à l’employeur de voir que vous vous connaissez et que vous êtes capable de vous remettre en question.

Attention les perfectionnistes

Quelques réponses typiques que nous entendons souvent :

  • Perfectionniste
  • Trop minutieux
  • Trop dynamique

Vous pensez transformer vos « défauts » en qualités, mais en réalité vous ne le faites pas. Quelqu’un de trop minutieux ou perfectionniste signifie pour nous quelqu’un qui n’est pas flexible, pas capable de nommer ses besoins ou de respecter ses limites. Ou par exemple qu’il met beaucoup d’efforts sur un travail qui nécessite moins de temps pour ce faire. Nous ne voyons pas nécessairement ces qualificatifs comme « positifs ».

Solution

Il n’est pas nécessaire de se montrer parfait. Démontrez que vous savez prendre suffisamment de recul pour discerner une piste à travailler. Nommez votre piste en prenant bien soin d’ajouter les actions et mesures que vous avez prises pour travailler/améliorer chacune d’elles. Quel est votre plan d’action pour travailler efficacement sans que ces pistes puissent nuire à votre travail et/ou votre nouvel employeur. Ce plan d’action fera vite oublier vos points à améliorer.

Le piège à éviter

Attention, ce n’est pas le moment de détailler toutes les occasions où vous vous êtes mis dans le pétrin avec votre piste. Nous voulons connaître votre solution face à cette piste. Faites attention également de ne pas mentionner une piste qui pourrait réduire vos chances de décrocher le poste que vous convoitez. Par exemple, il serait désastreux pour un représentant des ventes d’affirmer qu’il est impatient et n’aime pas les gens ou qu’il est timide.

Conclusion

C’est presque assuré qu’il va y avoir au moins une question sur ce sujet en entrevue! Il est important d’appuyer vos faiblesses/pistes sur des exemples concrets. Être conscient de ses faiblesses, c’est démontrer à l’employeur votre conscience de vous-même et votre authenticité. Vous êtes sans doute une personne qui cherche à évoluer.

Partez gagnant en vous préparant adéquatement!

Suzie Oukes / [email protected]